Mali : la SECNAMI déclenche une grève de protestation et de revendication de 5 jours

 

La Section Nationale des Mines et Industries (SECNAMI) a démarré ce lundi matin une grève de revendication et de protestation de cinq jours (120 heures) au niveau de toutes les sociétés minières et géologiques, des sous-traitants, des cimenteries et de toute l’administration minière et industrielle évoluant en République du Mali. Le syndicat reprendra le travail le samedi 02 juillet à 00h.

Les principales raisons avancées concernent les mêmes points de revendications que la précédente grève observée les 30, 31 mai et 1er juin derniers. En effet, la société dénonce par exemple la violation de certains points d’accord obtenus dans le préavis de la section nationale des mines et des industries du 10 novembre 2014, le manque de volonté de la part des employeurs de parvenir à un accord sur le plan social et les  mauvaises conditions de travail dans les cimenteries de Dio et Gangounteri (qui n’appartiennent pas à la convention collective des mines).

 

En mai dernier, pour rappel, la société avait menacé d’aller en grève les 30, 31 mai et 1er juin. La grève a effectivement eu lieu malgré les séances de tentative de conciliation tenues les 23, 24 et 26 mai avec les différentes parties concernées, le syndicat ayant estimé que ses préoccupations n’ont pas été largement prises en compte.

La grève paralysera encore le secteur minier du Mali, et risque d’avoir des retombées négatives sur son rendement. Le secteur minier malien est dominé par la production aurifère pour laquelle le pays se situe au troisième rang africain, derrière l’Afrique du Sud et le Ghana.

Louis-Nino Kansoun





Source d'information



Inscrivez-vous à la newsletter

 
 
 
Jacques Kamenga : « Je peux vous annoncer que Gécamines a bien soumis une offre de rachat de TFM à TF Holdings » (Entretien)
La Société financière Internationale injecte 200 millions $ dans la Compagnie des Bauxites de Guinée
Mali : Robex Resources récupère le permis d’exploration Kamasso
Afrique du Sud : mise en service de la première usine de traitement de charbon à la mine New Clydesdale
Botswana : échec de la transaction entre Firestone Diamonds et Tango Mining sur la mine BK11
Ghana : Sikasante Mining trouve un partenaire pour développer le prospect aurifère Keyhole
RD Congo : l’étude de la viabilité d’une production de cobalt à Kipoi donne des résultats positifs
Namibie : Le projet d’uranium Tumas utilisera la technologie U-pgrade de Marenica Energy
Tanzanie : Walkabout prévoit un faible taux de production à Lindi
Premiers détails sur la découverte d’une nouvelle variété de nickel rare au Nigéria
Afrique du Sud : Démarrage de la production de charbon à New Clydesdale
Botswana : Un programme d’exploration débutera à Orapa et Gope, fin septembre
Le Botswana obtient un prêt de 125 millions $ pour renforcer les industries de diamants
Mozambique : premières récupérations de rubis à Montepuez
Algérie : Le groupe indonésien Indorama investira 4,5 milliards $ dans le secteur du phosphate
Lire les archives