Burkina-Faso : West African Resources revoit à la hausse le potentiel minéral du projet Tanlouka

 

La compagnie minière West African Resources a réalisé de nouvelles estimations de ressource minérale vierge (inexploitée) sur les gisements Mankarga-1 Sud et Mankarga-3 de son projet aurifère Tanlouka, au Burkina-Faso.

Selon ces nouvelles estimations, le gisement Mankarga-1 Sud contiendrait 96 000 onces d’or de ressources indiquées (290 000 tonnes à 10,3 g/t d’or) et 83 000 onces d’or de ressources inférées (410 000 tonnes à 6,4 g/t d’or).  Sur le gisement Mankarga-3, les ressources minérales inférées ont été estimées à 26 000 onces d’or (44 000 tonnes à 1,8 g/t d’or).

En outre, la compagnie a également fait une mise à jour des ressources minérales du gisement Mankarga-5, désormais estimées à 540 000 onces (9 millions de tonnes à 1,9 g/t d’or)  pour la catégorie «indiquée» et 546 000 onces (9,3 millions de tonnes à 1,8 g/t d’or) pour la catégorie «inférée».

 

Ces nouvelles estimations ont permis à la société d’actualiser les ressources globales du projet Tanlouka, sur l’ensemble des gisements (Mankarga-1 Nord, Mankarga-1 Sud, Mankarga-3, Mankarga-5). Le projet  contiendrait maintenant 670 000 onces d’or de ressources indiquées (9,8 millions de tonnes à 2,1 g/t d’or) et 695 000 onces d’or de ressources inférées (10,7 millions de tonnes à 2 g/t d’or).

«Nous sommes heureux de fournir une estimation de ressource vierge pour M1 du Sud en une si courte période. Cette découverte devrait avoir un impact significatif sur la viabilité économique du projet.», a commenté le directeur général, Richard Hyde.

La compagnie a, par ailleurs, déclaré qu’elle fournira une nouvelle mise à jour des ressources minérales du projet, au dernier trimestre 2016, après la réalisation d’une campagne de forage au diamant d’un total de 10 000 m. Elle espère également achever l’étude de faisabilité définitive et obtenir un permis d’exploitation pour le projet, d’ici la fin de l’année.

West African Resources Ltd détient à 100% le permis Tanlouka, inclus dans le grand projet Boulsa portant sur 25 permis contigus couvrant au total  6 370 km², au Burkina Faso. 

Louis-Nino Kansoun





Source d'information



Inscrivez-vous à la newsletter

 
 
 
Jacques Kamenga : « Je peux vous annoncer que Gécamines a bien soumis une offre de rachat de TFM à TF Holdings » (Entretien)
La Société financière Internationale injecte 200 millions $ dans la Compagnie des Bauxites de Guinée
Mali : Robex Resources récupère le permis d’exploration Kamasso
Afrique du Sud : mise en service de la première usine de traitement de charbon à la mine New Clydesdale
Botswana : échec de la transaction entre Firestone Diamonds et Tango Mining sur la mine BK11
Ghana : Sikasante Mining trouve un partenaire pour développer le prospect aurifère Keyhole
RD Congo : l’étude de la viabilité d’une production de cobalt à Kipoi donne des résultats positifs
Namibie : Le projet d’uranium Tumas utilisera la technologie U-pgrade de Marenica Energy
Tanzanie : Walkabout prévoit un faible taux de production à Lindi
Premiers détails sur la découverte d’une nouvelle variété de nickel rare au Nigéria
Afrique du Sud : Démarrage de la production de charbon à New Clydesdale
Botswana : Un programme d’exploration débutera à Orapa et Gope, fin septembre
Le Botswana obtient un prêt de 125 millions $ pour renforcer les industries de diamants
Mozambique : premières récupérations de rubis à Montepuez
Algérie : Le groupe indonésien Indorama investira 4,5 milliards $ dans le secteur du phosphate
Lire les archives